Actualités Chien

Adoption d’un Husky de Sibérie : que faut-il savoir ? 

21/09/2022

Animal très à la mode en France, le Husky vient tout droit de Sibérie. Cet animal de compagnie peut-il vivre en appartement ? Comment se comporte-t-il avec les enfants et les autres animaux ? Quelles sont les maladies les plus courantes de cette race ?

Quelles sont les origines du Husky de Sibérie ?

Le Husky de Sibérie ou Husky sibérien est un chien de taille moyenne très apprécié pour sa gentillesse. Comme son nom le laisse à penser, il est originaire de Sibérie, la zone géographique la plus froide de Russie.

Cette race très ancienne est traditionnellement utilisée comme chien de traîneau. Nul ne connaît l’origine de cet animal au regard si profond et à l’allure si facilement identifiable. Selon la légende, il serait né de l’amour entre la Lune et un loup.

Des huskies sont introduits en Alaska à l’occasion d’une course de traîneau au début du XXe siècle. Aujourd’hui, cet animal travailleur et robuste est très apprécié à travers le monde, et plus particulièrement en France.

La race est reconnue par la FCI (Fédération Cynologique Internationale) en 1966. Sept ans plus tard, les premières inscriptions sont enregistrées au Livre des Origines Français (LOF).

Quels sont le caractère et le comportement du Husky sibérien ?

Intelligent et très affectueux, le husky est un compagnon très proche de ses maîtres. Certains diront même qu’il est un peu pot de colle, ce qui n’est pas nécessairement exagéré. En revanche, quand il ne connaît pas, il peut se montrer craintif, mais jamais agressif.

C’est un chien de bonne compagnie à la condition toutefois qu’il soit dressé. Il a en effet un fort caractère et une éducation s’impose dès le plus jeune âge. C’est la raison pour laquelle le husky n’est pas recommandé comme premier chien.

Un Husky de Sibérie peut-il vivre en appartement ?

Robuste et taillé pour l’effort, c’est un chien qui a un besoin naturel de se dépenser quotidiennement. Il lui faut de l’espace pour se défouler et courir. Un jardin est donc vivement conseillé, à la condition qu’il soit parfaitement clos. Ce chien a en effet un tempérament fugueur.

Le Husky de Sibérie peut tout de même vivre en appartement. Seule condition, qu’il puisse profiter de longues promenades quotidiennes et d’activités sportives (canicross, etc). Deux heures par jour au minimum, ce qui peut représenter une contrainte.

Un Husky de Sibérie peut-il rester seul ?

Le Husky sibérien sait faire preuve d’indépendance. Toutefois, c’est un chien fait pour vivre en meute. Par conséquent, il n’apprécie guère la solitude et peut potentiellement faire des dégâts.

Cet animal de compagnie a également besoin d’un maître attentionné. Celui-ci doit prendre le temps de jouer avec lui tous les jours.

Comment se comporte un husky avec les enfants ?

L’une des grandes qualités du Husky sibérien, c’est sa grande sociabilité. Il faut dire que ce chien de traîneau aime vivre en meute. De fait, il s’entend très bien avec les enfants qu’il considère comme faisant de sa meute.

Pour lui, c’est une occasion supplémentaire de s’amuser. Les enfants adorent cette grosse boule de poils.

Par ailleurs, même si ce n’est pas son trait de caractère le plus remarquable, il sait se montrer protecteur en cas de danger.

Ce gros chien accepte-t-il les autres animaux ?

A défaut de vivre en meute, le Husky de Sibérie accepte volontiers la compagnie d’autres chiens.

Pour les chats et les NAC, il faut tout de même qu’il soit habitué à les côtoyer quand il est encore un chiot. Cette socialisation permet une bonne entente. Dans le cas contraire, son instinct de chasseur peut prendre le dessus.

Est-ce que le husky supporte la chaleur ?

La Husky est un coureur de longue haleine qui ne craint pas le froid. Son pelage touffu et son sous-poil épais lui permettent en effet d’affronter les températures des régions les plus froides du Nord.

Il supporte moins bien la chaleur, mais il perd son sous-poil pour compenser.

prix chiot husky

Quel est le prix d'un Husky bébé ?

Comme pour d’autres races comme le Golden Retriever ou le Staffordshire Bull Terrier, il est essentiel de toujours privilégier un chiot LOF. L’inscription au Livre des Origines Français vous garantit sa lignée. C’est également le gage que celui-ci développe en grandissant tous les standards de la race.

Le prix d’achat d’un Husky Sibérien est généralement de :

  • prix d’un chiot mâle Husky LOF : entre 800 € et 1500 € ;
  • prix d’un chiot femelle Husky LOF : entre 800 € et 1500 €.

Si le sexe de l’animal influe peu sur le prix, il en est différemment de la couleur de ses yeux. Les plus recherchés, et donc les plus chers, sont les yeux bleus ou verts. Certaines couleurs de pelage influent également sur le prix d’un chiot.

Husky : quels sont les problèmes de santé les plus courants ?

Le Husky de Sibérie est un animal robuste et peu sensible aux maladies. Son espérance de vie est de 13 ans en moyenne. Toutefois, il peut être sujet à certaines pathologies héréditaires.

L’obésité et les troubles digestifs

Venu du grand froid et taillé pour l’effort, il a tendance à grossir. Une nourriture équilibrée et adaptée est primordiale pour sa santé et éviter des troubles digestifs.

Les problèmes oculaires

Cette race présente une fragilité au niveau des yeux. Atrophie rétinienne progressive (ARP), glaucome, cataracte juvénile ou dystrophie cornéenne ne sont pas rares chez le husky. Elles conduisent à une altération de la vision, voire à une cécité totale.

L’épilepsie

L’épilepsie est provoquée par les troubles fonctionnels du cerveau. Le husky sibérien est relativement sensible et ce problème de santé peut apparaître très tôt. Si tel est le cas, il est important de vous rendre le plus rapidement possible chez un vétérinaire. La prescription d’un antiépileptique peut permettre de contrôler les crises d’épilepsie.

Les troubles musculo-squelettiques

Comme chez le labrador ou le golden retriever, le husky de Sibérie peut souffrir de différents troubles musculo-squelettiques. Ceux-ci sont d’origine héréditaire comme la dysplasie de la hanche, la dysplasie du coude, la luxation de la rotule ou l’arthrite.

L’adoption d’un husky implique des consultations et des soins vétérinaires. Le coût annuel d’un tel animal est estimé à 1500 euros. Pour une prise en charge de tout ou partie des frais vétérinaires, optez pour une mutuelle santé chien Animal Assur.

Husky : quels sont les problèmes de santé les plus courants ?

Comme chez le labrador ou le golden retriever, le husky de Sibérie peut souffrir de différents troubles musculo-squelettiques. Ceux-ci sont d’origine héréditaire comme la dysplasie de la hanche, la dysplasie du coude, la luxation de la rotule ou l’arthrite.

L’adoption d’un husky implique des consultations et des soins vétérinaires. Le coût annuel d’un tel animal est estimé à 1 500 euros. Pour une prise en charge de tout ou partie des frais vétérinaires, optez pour une mutuelle santé chien Animal Assur.

Faut-il prendre une assurance santé pour un Husky de Sibérie ?

Bien que le Husky de Sibérie soit un chien robuste, résistant aux maladies, il n’est pas à l’abri d’un accident.

Il est donc important de souscrire une assurance santé pour votre chien. Elle prendra en charge les frais vétérinaires ou d’hospitalisation de votre animal.

Dans certains cas, les dépenses de santé peuvent représenter plusieurs centaines d’euros. Vous n’aurez plus à choisir entre le bien être de votre animal et votre porte-monnaie. Avec une assurance santé animal, vous maitrisez votre budget.

De plus, Animal Assur vous propose dans ses formules Vitalité et Sérénité un forfait prévention qui vous rembourse jusqu’à 100 € les frais de vaccins, de détartrage, de traitement antiparasitaire de votre chien.

N’hésitez plus demander votre devis, c’est 100% gratuit et sans engagement.

Les autres actualités Chien

Une question ? On vous rappelle

Ou appelez-nous directement au 02 98 94 87 88.