Actualités Chien

Mauvaise haleine du chien

13/10/2021
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La mauvaise haleine chez le chien est problématique pour ses maîtres, en particulier si celui-ci est très affectueux. Quelle est l’origine de l’halitose canine ? Brossage  des dents, os en cuir, quelles sont les solutions efficaces ?

Race, âge, quels facteurs favorisent la mauvaise haleine canine ?

Dans la gueule de votre animal à quatre pattes, il y a une très grande quantité de bactéries. Quand l’animal est en bonne santé, il existe un certain équilibre qui limite leur prolifération. C’est précisément quand celui-ci est rompu que l’halitose apparaît. Elle peut être temporaire ou chronique.

Bien évidemment, certains facteurs favorisent ce phénomène. L’âge est l’un des principaux et il est fréquent qu’un vieux chien ait mauvaise haleine. Certaines races sont également plus sensibles, notamment les plus petites comme le caniche ou le yorkshire.

Enfin, quand cette affection est chronique, cela peut être le signal d’un problème bucco-dentaire ou d’une maladie.

Quelles sont les causes de la mauvaise haleine du chien ?

Une mauvaise haleine passagère n’a rien de très exceptionnelle chez le chien. En revanche, quand c’est récurrent ou chronique, c’est un signal qui doit vous alerter. L’halitose peut être un signe évocateur de problèmes bucco-dentaires ou de maladies aux conséquences potentiellement graves sans intervention.

Votre devis en quelques clics

Animal Assur vous propose des garanties adaptées à votre chien ou votre chat. Maladie, accident et soins sont couverts selon la formule choisie.

Le tartre, principale cause de l’halitose

Comme c’est le cas pour les humains, les bactéries sont naturellement présentes dans la gueule de votre chien. Ces dernières digèrent et dégradent les aliments coincés entre les dents. Les résidus de cette dégradation ainsi que ces mêmes bactéries se déposent sur l’émail et les gencives. Le tout forme ce que l’on nomme la plaque dentaire.

Si aucun soin bucco-dentaire n’est prodigué, cet agglomérat se minéralise rapidement en tartre. Ce dernier peut être à l’origine de l’odeur désagréable qui se dégage de la gueule de votre animal de compagnie.

Par la suite, le tartre continue de s’accumuler. Il agresse les gencives, parvenant même à se loger entre celles-ci et les dents, provoquant caries et gingivite. Non traitée, cette dernière peut avoir de graves conséquences sur la santé de votre chien. En effet, les bactéries passent dans le sang et sont à même de provoquer différents troubles, notamment au niveau du système respiratoire.

Les pathologies responsables

Un certain nombre de pathologies peut également être à l’origine d’une mauvaise haleine chez le chien. Parmi celles-ci :

  • des troubles digestifs ;
  • une infection buccale ;
  • une affection de la sphère oro-nasale ;
  • certaines pathologies comme l’insuffisance rénale.

Il ne s’agit là que de quelques causes possibles. Celles-ci sont multiples. Seule une consultation chez le vétérinaire vous permet d’avoir un diagnostic clair et le traitement correspondant.

Comment lutter contre l’halitose liée à l’hygiène dentaire ?

Si la gueule de votre animal de compagnie laisse échapper une odeur désagréable, c’est le plus souvent à cause d’une mauvaise hygiène dentaire. Brossage de dents, détartrage, biscuits, lamelles à mâcher et os en cuir, comment éviter la mauvaise haleine du chien ?

Le détartrage

Si les problèmes liés au tartre concernent tous les chiens sans exception, les petites races y sont davantage prédisposées. Les professionnels de la santé animale recommandent aux propriétaires de venir tous les ans pour une visite.

Le vétérinaire contrôle ainsi la santé des gencives et des dents. Si nécessaire, il peut proposer un détartrage. Cette opération nécessite toutefois d’anesthésier votre animal, de procéder au détartrage en lui-même puis d’effectuer une surveillance pendant la phase de réveil. Un tel acte a donc un coût relativement important. Avec Animal Assur, l’assurance santé de votre chien peut prendre en charge les frais vétérinaires liés à un détartrage.

Le brossage de dents

Si le détartrage est la solution la plus efficace, c’est également la plus coûteuse. Il est donc utile avant d’en arriver à cette extrémité de brosser les dents de votre compagnon à quatre pattes.

Pour cela, votre vétérinaire peut vous conseiller une brosse (ou un doigtier) et un dentifrice tous deux adaptés à votre animal de compagnie. Ce brossage doit être effectué entre une et trois fois par semaine, selon le degré de tolérance de votre animal.

A noter qu’il est indispensable d’habituer très tôt votre chiot au brossage de dents. Il ne l’acceptera que plus facilement une fois adulte.

batonnets à macher chien

Biscuits, bâtonnets à mâcher et os en cuir : est-ce efficace?

Certains animaux n’acceptent pas l’utilisation d’une brosse ou d’un doigtier. Il est donc essentiel de trouver une alternative pour éviter le dépôt du tartre.

La solution dans pareille situation, c’est de proposer à votre compagnon un os en cuir, des lamelles ou un bâtonnet à mâcher, voire des biscuits spécialement formulés. Ces produits sont alors perçus comme des récompenses par votre animal de compagnie. Le fait qu’il les mâchouille contribue à réduire la formation de la plaque dentaire.

Même si cela ne remplace pas un bon brossage de dents, leur efficacité a été démontrée, à condition bien évidemment de se tourner vers des produits de qualité.

Cela ne vous dispense toutefois pas de la visite annuelle chez votre vétérinaire pour vérifier la santé bucco-dentaire du chien et d’une séance de détartrage tous les deux ou trois ans. Il est donc judicieux d’anticiper cette dépense incompressible et de souscrire à une mutuelle santé chien Animal Assur. Grâce à votre contrat, un remboursement des frais vétérinaires liés au détartrage est possible.

Les autres actualités Chien

Une question ? On vous rappelle

Ou appelez-nous directement au 02 98 94 87 88.