Actualités Chien

Bouvier bernois : origine, caractère, prix et problèmes de santé

30/11/2021

Le bouvier bernois est un chien très à la mode depuis quelques années en France. Ce chien tient son nom de chiens qui gardaient les troupeaux de bovins et de vaches.

Le bouvier bernois cumule de nombreuses qualités. C’est un chien robuste, docile, affectueux et qui cohabite parfaitement avec les enfants.

Quelles sont ses origines ? Comment se comporte-t-il avec les enfants ? Quels sont ses besoins ? Quelles sont les maladies fréquentes chez cette race de chien ?

Quelles sont les origines du bouvier bernois ?

Le bouvier bernois est une race de chien dont les origines remontent à plusieurs siècles. Apparue dans les environs de Berne, en Suisse, elle serait issue d’un croisement avec un dogue du Tibet, mais sans réelle certitude. Il appartient aux chiens de races molossoïdes.

A l’époque de la Rome antique, le bouvier bernois est un grand chien de garde utilisé comme chien de ferme. Sa corpulence puissante et musculeuse, sa bonne résistance et son intelligence ont fait de lui un excellent gardien de troupeau. Des photos prises dans les toutes premières heures du XXe siècle montrent qu’il a également été utilisé comme chien de trait pour transporter des bidons de lait ou tirer de petites charrettes. Cela lui a d’ailleurs valu le surnom de “cheval du pauvre”.

En 1902, lors de la première exposition de l’Association cynologique de Berne, un “Dürrbächler” est présenté. Ce chien de Dürrbach est en fait un bouvier bernois, mais ce nom ne fut officiel qu’en 1913. Suite à cette présentation, l’intérêt pour cette race va grandissant.

D’abord utilisé comme chien de travail, il devient assez tardivement chien de compagnie. En France, il faut attendre la fin des années 1980 pour qu’il trouve sa place dans de nombreux foyers.

Quels sont le comportement et le caractère du bouvier bernois ?

Quelle est la taille d’un bouvier bernois ?

Le Bouvier Bernois est classé dans le groupe 2 de la FCI (Fédération Cynologique Internationale) dans la section des races de chiens de montagne et de bouviers suisses.

Le bouvier bernois est un chien musclé et grand, 64 à 70 cm pour un mâle, 58 à 66 cm pour une femelle. Le poids d’un bouvier bernois mâle est entre 40 et 54 kg, une femelle entre 31 et 45 kg. Malgré un gabarit relativement imposant, cet animal est doux et fidèle.

Comme de nombreux grands chiens, la croissance du bouvier bernois est relativement tardive. Il finira sa croissance entre le 19ième et le 24ième mois, avec un pic aux alentours du 7ième mois.

Quelle est la couleur du Bouvier Bernois ?

La race des bouvier bernois affichent des couleurs caractéristiques. Leur pelage est tricolore avec une dominante noire. Sa tête et son poitrail, et le bout des pattes sont blanc. Sur les pattes et le visage ont remarquent des couleurs rousses, visibles aussi au-dessus de ses yeux.

Son poil est mi long ou long selon les chiens.

Un chien remarquablement intelligent et calme

Le bouvier bernois est un chien remarquablement intelligent, naturellement gentil et énergique. Il a donc besoin d’espace pour pouvoir se dépenser au quotidien.

En revanche, c’est un gros nounours calme qui ne s’énerve jamais, à moins qu’il n’y ait une excellente raison. Très protecteur, son instinct de gardien le conduit à protéger ses maîtres et sa maison s’il perçoit une menace. Il n’attaque pas, mais sait s’imposer.

Méfiant avec les étrangers, il est en revanche très tolérant avec les autres animaux du foyer.

Comment se comporte-t-il avec les enfants et les adultes ?

Gentil et affectueux envers ses maîtres, il est même parfois un peu pot de colle. Très doux malgré sa taille, il ne manque jamais une occasion de jouer avec les enfants ou un membre de la famille.

C’est également un animal sensible qui exprime sans cesse sa quête d’affection, de caresses et de petites attentions de la part de ses maîtres. D’une grande fidélité, il est en revanche distant avec les personnes qu’il ne connaît pas. Par contre, il aboie peu.

Toutes ces qualités font du bouvier bernois un chien de compagnie très agréable et facile à vivre très agréable et facile à vivre pour les enfants comme pour les personnes plus âgées. En raison de raison de son caractère très sociable, il est très apprécié en France.

Appartement ou maison pour le bouvier bernois ?

On aurait tendance à prendre un chien de petite taille ou de taille moyenne pour vivre en appartement. Le bouvier Bernois, classé dans les chiens de grand de taille, prendrait donc plutôt ses aises en maison.

Cependant certaines races peuvent plus facilement vivre en appartement que d’autres. C’est le cas du Golden Retriever ou de Labrador. Le berger australien aura plus de difficultés à s’épanouir en appartement ;

Le caractère affectueux et calme du Bouvier bernois fait qu’il pourra s’acclimater en appartement (d’au moins 3 ou 4 pièces) Il aura cependant besoin de la présence de son maitre. Un chien a besoin de présence, mais aussi de se dépenser.

Il vous faudra alors prévoir de longues ballades pour qu’ils puissent se dépenser.

prix bouvier bernois

Quel est le prix d'un bouvier bernois ?

Comme tout chien de race, le bouvier bernois répond à des standards très stricts. Les élevages sont régulièrement contrôlés pour éviter les dérives et les abus qui se sont produits dans les années 90.

Aujourd’hui, pour adopter un bouvier bernois inscrit au LOF (Livre des Origines Français), il faut débourser un minimum de 1 300 euros. Le prix moyen d’un bouvier bernois mâle ou femelle est situé aux environs de 1500 euros. Toutefois, les prix pour un chiot peuvent facilement flirter avec les 2 000 euros en fonction de sa lignée.

Entretien, santé, alimentation, que faut-il savoir ?

Avant d’adopter un bouvier bernois, il est bon de savoir en quoi cela vous engage. Quels sont les soins à prodiguer à votre animal de compagnie ? Quel budget alimentation faut-il prévoir ?  Quels sont les maladies et les problèmes de santé les plus courants pour cette race ?

Quels sont les soins à prodiguer à votre chien de race ?

Cette race n’étant pas fragile, peu de soins sont nécessaires au quotidien. En revanche, il est recommandé de brosser sa fourrure plusieurs fois par mois pour éviter la formation de nœuds. Idéalement, il faut habituer très tôt le chiot à ce rendez-vous toilettage.

S’il existe de nombreuses similitudes entre le bouvier bernois et le bouvier suisse (morphologie, caractère non agressif), leur pelage fait la différence. Le poil du Bouvier Suisse est plus court et nécessite moins d’entretien

Pour le reste, il a besoin d’espace, de faire de l’exercice tous les jours mais avec modération, de jouer et d’être chouchouté.

Quelle alimentation pour votre Bouvier Bernois ?

Si vous optez pour des croquettes, il faut prendre celles adaptées à la croissance des jeunes chiens. Votre vétérinaire sera vous conseiller.

En plus d’être un vrai nounours, ce compagnon à quatre pattes a un solide appétit. Avec un mode de vie plutôt actif, il a besoin d’énergie. Sa ration quotidienne est comprise entre 550 g et 600 g en deux prises, à l’âge adulte. Il est important de fractionner les repas, car les chiens de grandes tailles sont souvent sensibles au syndrome de dilatation-torsion.

Pour sa santé, il est essentiel de ne jamais lui donner de restes, mais uniquement une alimentation équilibrée et adaptée. En général, les vétérinaires recommandent des croquettes pour chien premium.

Vous devez faire attention à son poids, l’obésité est un véritable danger pour nos amis les chiens, comme pour les chats.

Animal Assur prend en charge, jusqu’à 100 € par an, dans son forfait Prévention les aliments diététiques prescrits par votre medecin

Quelles sont les maladies fréquentes chez le bouvier bernois ?

L’espérance de vie d’un bouvier bernois se situe en moyenne autour de 8 ans. Bien que robuste, cet animal peut souffrir de pathologies héréditaires ou de maladies tumorales graves, au rang desquelles :

  • l’histiocytose : il s’agit d’une forme de cancer se caractérisant par une prolifération des histiocytes, des cellules appartenant au système immunitaire. Cette pathologie très fréquente chez les bouviers bernois se présente sous deux formes toutes deux mortelles : l’histiocytose systémique et l’histiocytose maligne. Cette dernière forme provoque la mort de l’animal en l’espace de quelques semaines en raison d’un envahissement massif des tissus par les histiocytes ;
  • la dysplasie de la hanche ou du coude : les os de l’articulation de la hanche ou du coude ne s’emboîtent pas convenablement dans la cavité de l’articulation, entraînant une laxité de l’articulation. Cela se traduit par une démarche chaloupée et, à terme, des difficultés à se mouvoir ;
  • la myélopathie dégénérative : cette pathologie se caractérise par une dégénérescence de la moelle épinière. A terme, cela se traduit par une perte de coordination puis une paralysie des membres postérieurs ;
  • la maladie de von Willebrand : cette maladie héréditaire impacte la coagulation sanguine des bouviers bernois. Cela peut conduire à des saignements excessifs. Il est recommandé de demander à votre vétérinaire d’effectuer un test ADN pour savoir si votre animal a hérité de cette pathologie ;
  • l’atrophie progressive de la rétine : cette maladie dégénérative est héréditaire. Très fréquente, elle altère la vision du chien jusqu’à la cécité.
  • l’arthrose : les chiens de grandes tailles et relativement massifs sont souvent sujet à des problèmes articulaires et osseux. Le bouvier bernois n’échappe à la règle. Il faut donc être attentif à l’alimentation de votre chien afin de prévenir tout problème de surpoids. Une alimentation équilibrée ou une gamelle anti-glouton sont conseillées pour sa santé. Si l’activité physique régulière est conseillée pour le bien-être et le poids de votre animal, il vaut mieux éviter les activités qui peuvent endommager ses articulations et ses os.

Comment éduquer son bouvier bernois ?

Le caractère sociable et l’intelligence de ce chien en font des chiens faciles à éduquer.

Dès son plus jeune âge, son éducation doit porter sur les interdits. On doit lui apprendre ce qu’il ne doit pas faire même par jeu. Vous pouvez faire son éducation par vous-même ou bien passer par l’école du chiot. En cours collectif, cela sera très efficace.

Il faudra aussi à lui apprendre à marcher en laisse (sans tirer), rester statique (immobile ou assis).

N’oubliez pas de récompenser votre chien lors de bons résultats. Soyez patients, constant et ferme !

assurance bouvier bernois

Quelle assurance choisir pour mon Bouvier Bernois ?

Le bouvier bernois bien que robuste et solide, n’est pas à l’abri d’un accident ou d’un souci de santé au niveau des hanches.

Adepte des ballades en forêt ou à la campagne, il peut aussi être victime des chenilles processionnaires, source d’irritation et d’allergies pour les chiens.

Un eczéma ou le traitement de l’arthrose pour un chien peut rapidement faire grimper la facture de soins vétérinaires.

Le traitement de l’arthrose chez les chiens peut atteindre plus de 1 000 €. Pour une dysplasie de la hanche, il faut prévoir les frais d’intervention, d’hospitalisation et de scanner. Là encore la facture de votre vétérinaire dépassera allégrement les 1 000 €.

C’est pourquoi animal Assur vous propose des assurance santé pour toutes les races de chiens. Elles sont adaptées à votre budget et à votre chien. Pour moins de 7 euros par mois, vous pouvez offrir à votre bouvier bernois, une couverture santé prenant en charge jusqu’à 1 200 € par an les frais d’hospitalisation et chirurgicaux.

Vous envisagez d’adopter un bouvier bernois?

Pensez à souscrire à une assurance santé pour chien auprès de Animal Assur. En fonction des garanties choisies, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge des frais vétérinaires comme les vaccins, les médicaments, les soins et même les frais d’hospitalisation. Devis gratuit sur demande.

N’hésitez pas à constater nos conseillers pour toutes informations, ils seront vous guider.

Les autres actualités Chien

Une question ? On vous rappelle

Ou appelez-nous directement au 02 98 94 87 88.