Actualités Chat

Quelle alimentation équilibrée pour un chat adulte ?

17/09/2021
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Comme pour les humains, une alimentation équilibrée est nécessaire pour que votre chat soit en bonne santé. Quels sont ses besoins nutritionnels ? Vaut-il mieux privilégier la nourriture maison, les croquettes ou la pâtée ?

Quels sont les besoins nutritionnels du chat ?

S’il est aujourd’hui domestiqué, le chat n’en reste pas moins un carnivore. Sa ration ménagère doit donc principalement se composer de viande ou de poisson afin de couvrir ses besoins.

En effet, votre animal de compagnie trouve dans cette alimentation carnée tous les nutriments, sels minéraux et vitamines nécessaires pour être en bonne santé. Principalement, il s’agit de protéines, d’acides gras, de taurine et des vitamines A, B1 (thiamine) et D.

Lui donner vos restes alimentaires n’est donc pas la meilleure chose à faire.

L’assurance pour mon chat prend-elle en charge les aliments diététiques ?

Votre vétérinaire peut recommander à votre chat un régime alimentaire strict ou adapté. Il peut vous prescrire certains types de croquettes ou une alimentation diététique, afin de lui éviter une surcharge pondérale ou des problèmes digestifs.

Animal Assur prend en charge dans ses assurances chiens et chats, au titre de son forfait prévention, les aliments diététiques, compléments alimentaires et phytothérapie jusqu’à 100 €.

Votre devis en quelques clics

Animal Assur vous propose des garanties adaptées à votre chat. Maladie, accident et soins sont couverts selon la formule choisie.

Age, poids, activité, les critères influant sur la ration alimentaire quotidienne

Contrairement à un chien, un chat mange à de nombreuses reprises dans la journée. Selon son activité, son état de santé ou encore son âge, il convient d’adapter sa ration alimentaire.

Quelle quantité de nourriture pour un chat ?

Pour couvrir les besoins nutritionnels d’un chat adulte, la ration alimentaire moyenne est :

  • soit de 50 g à 70 g de croquettes ;
  • soit de 300 grammes de nourriture humide par jour.

L’âge, un facteur clef

Les chiffres donnés précédemment ne sont que des moyennes. Ils sont à modérer en fonction de nombreux critères, notamment de l’âge de l’animal.

Entre 6 et 12 mois, le chaton sevré a besoin de l’équivalent de 80 à 100 kcal par jour. Ces valeurs sont plus importantes pour un adulte stérilisé, de l’ordre de 220 kcal. En revanche, elles baissent avec l’âge, parfois en dessous de 190 kcal.

La taille et la race de animal de compagnie

Tous les chats n’ont pas le même gabarit. Certaines races sont imposantes comme le Maine Coon, d’autres de taille plus modeste comme le Munchkin, cette race qui ne grandit guère.

L’appétit et les besoins énergétiques de cette dernière sont logiquement moindres que ceux d’un chat de gouttière ou d’un Maine Coon.

L’influence de la castration et de la stérilisation

Les individus stérilisés ou castrés ont systématiquement une forte propension à grossir si leur régime alimentaire n’est pas adapté. Cela concerne les mâles bien évidemment, mais également les femelles.

alimentation chat intérieur

Chat d’appartement ou chat d’extérieur ?

Un chat d’appartement n’a guère l’occasion de se dépenser. Par ailleurs, il a tendance à dormir davantage. Sa gamelle doit donc être parfaitement équilibrée, mais surtout être moins calorique que pour l’un de ses congénères qui passe sa journée dehors à gambader.

Le mode de vie de votre compagnon à quatre pattes doit donc être pris en considération pour éviter qu’il ne devienne obèse et que sa santé ne se dégrade. Pour un peu d’activité physique, pensez à lui installer un arbre à chat.

Surpoids et santé du chat

Le surpoids concerne aujourd’hui plus d’un chat sur deux, un chiffre qui continue d’augmenter rapidement. Pourtant, ce n’est pas sans conséquence sur sa santé.

Le risque de calculs urinaires, d’arthrose ou encore d’insuffisance cardiaque croît. A terme, cela induit une baisse de la qualité de vie de votre compagnon et une augmentation des dépenses de santé chez le vétérinaire.

Pour éviter cette spirale, un forfait prévention est compris dans votre assurance santé chat Animal Assur. L’alimentation diététique ou les compléments alimentaires prescrits par votre vétérinaire peuvent également être pris en charge.

Alimentation maison ou croquettes et pâtée : quel est le mieux pour votre chat ?

Une bonne santé commence dans l’assiette. Cela s’applique également à votre animal de compagnie. Alors, que privilégier pour le nourrir correctement ? Des produits industriels comme des croquettes ou de la pâtée ? Est-il préférable de privilégier une alimentation maison ?

La question est loin d’être si simple à trancher. Idéalement, préparer soi-même la gamelle de son chat est de loin la meilleure solution. Mais en théorie uniquement. Cela demande en effet beaucoup de préparation et d’être disponible chaque fois que votre matou ou votre minette réclame à manger. Par ailleurs, le coût du fait maison est un frein.

La solution, c’est donc de se tourner vers des aliments prêts à l’emploi. Certains vétérinaires recommandent les croquettes car elles permettent de préserver la santé des gencives. D’autres conseillent la pâtée pour réduire les problèmes urinaires.

Quel que soit votre choix, il est essentiel d’opter pour des produits de qualité et d’éviter les marques commercialisées dans la grande distribution. Même celles qui se veulent premium ne sont pas suffisamment qualitatives et sont trop grasses. En revanche, votre vétérinaire est à même de vous recommander des croquettes et de la pâtée en fonction de l’âge, de l’activité, de la santé et de la taille de votre chat. Ces produits permettent de couvrir l’intégralité des besoins de votre animal, notamment pour tout ce qui est vitamines et minéraux.

Les autres actualités Chat

Une question ? On vous rappelle

Ou appelez-nous directement au 02 98 94 87 88.