Actualités Chat

Vermifuge pour chat : quels traitements préventifs contre les vers ?

09/06/2021
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Les vermifuges permettent de lutter contre les vers du chat. Comment savoir si votre animal en a ? Quels sont les traitements préventifs et curatifs ?

Pourquoi vermifuger son chat ?

La vermifugation du chat a pour objectif d’éliminer les vers de votre animal de compagnie.

Des conséquences graves pour la santé

Parmi les différentes espèces présentes sur le sol français, on trouve notamment les vers intestinaux, des parasites internes qui colonisent le système digestif de votre chat. De cette manière, le ver capte la nourriture de son hôte qui s’amaigrit alors qu’il mange davantage. L’administration d’un vermifuge permet de tuer ces parasites internes au stade adulte, les œufs étant résistants.

Par ailleurs, la présence de ces vers dans les intestins peuvent être à l’origine de graves lésions. Foie, poumons, cœur, de nombreux organes peuvent être touchés, avec toutes les conséquences qui en découlent pour la santé de votre boule de poils préférée.

Par ailleurs, ces vers sont tous transmissibles à l’homme, avec les mêmes conséquences sur notre organisme.

Comment votre chat attrape-t-il des vers ?

En extérieur, les conditions sont propices à une infestation par des vers, en particulier si votre chat est chasseur et qu’il mange des souris ou de petits animaux.

Toutefois, même en appartement, votre animal peut avoir des parasites intestinaux. En effet, en se lavant, il peut avaler par inadvertance des puces. Ces dernières sont souvent porteuses de vers au stade larvaire.

Votre devis en quelques clics

Animal Assur vous propose des garanties adaptées à votre chat. Maladie, accident et soins sont couverts selon la formule choisie.

Quels sont les différents vers ?

Votre chat peut être infesté par des vers plats et des vers ronds. Ces derniers sont les plus fréquents en France.

Les vers ronds

Les vers ronds sont très courants chez les sujets adultes, mais également chez les chatons. Parmi ceux-ci, on trouve notamment :

  • les ascarides : les chats qui ont accès à l’extérieur sont généralement infestés par les ascarides. Ces vers intestinaux que l’on nomme parfois ascaris sont très fréquents, aussi bien chez le chat adulte que chez le chaton. En effet, ce dernier peut être contaminé par sa mère durant l’allaitement. Si les ascarides n’occasionnent que des troubles discrets chez les adultes, ils peuvent être bien plus problématiques chez les chatons. Les ascarides utilisent les selles de vos animaux pour disséminer des centaines d’oeufs qui peuvent survivre ainsi pendant deux années ;
  • les ankylostomes : contrairement aux ascarides, les ankylostomes se nourrissent du sang de la muqueuse intestinale. Logés dans l’intestin grêle, ces parasites mesurent de 0,6 à 1,5 cm de longueur. La contamination peut avoir lieu par ingestion accidentelle ou lors de l’allaitement. Ce vers rond a également la capacité de traverser la peau là où elle est la plus fine pour rejoindre l’intestin grêle ;
  • les dirofilarias : les dirofilarias sont de loin les parasites les plus dangereux pour la santé de votre animal de compagnie. En effet, il provoque la dirofilariose cardio-pulmonaire des chiens et des chats, parfois appelée « maladie du ver du cœur ». Les larves qui se développent dans les moustiques sont transmises au chat quand celui-ci est piqué. Les adultes vivent dans les artères pulmonaires proches du cœur pour se nourrir du plasma sanguin. On peut même en retrouver dans le cœur lui-même. Les conséquences peuvent être dramatiques. Les dirofilarias sont peu présents en France car ils ont besoin de chaleur. Toutefois, avec le réchauffement climatique, ils remontent doucement vers le sud.

Les vers plats

En France métropolitaine, les chats sont principalement infestés par le dipylidium.

Il s’agit d’un vers solitaire de couleur banchâtre et qui peut atteindre 50 centimètres à l’âge adulte. Il se nourrit des aliments qui transitent par le tube digestif de son hôte. Une telle infestation peut être repérée grâce aux segments ovigères. Ceux-ci ressemblent à des grains de riz que l’on retrouve dans les excréments.

vers chat

Comment savoir si mon chat a des vers ?

Repérer l’infestation d’un chat n’est pas toujours des plus simple. La première chose à faire est évidemment d’observer ses selles. Si vous y constatez des éléments anormaux de couleur banchâtre, c’est peut-être le signe d’une infestation par des parasites.

Par ailleurs, si tel est le cas, le comportement de votre animal peut changer. Il peut être moins actif, avoir l’air fatigué, avoir très faim ou au contraire manger beaucoup moins. Son bas-ventre peut apparaître ballonné. Un amaigrissement anormal et un bas-ventre ballonné sont des signes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Dans ce cas, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire qui est le seul capable d’établir un diagnostic fiable.

Quels sont les vermifuges et traitements préventifs contre les vers ?

Traitée rapidement, une infestation se soigne facilement. Toutefois, pour le bien-être de votre compagnon à quatre pattes, la prévention reste la meilleure arme. C’est la raison pour laquelle Animal Assur vous propose un forfait prévention dans ses formules d’assurance chat et chien.

Traiter votre animal à titre préventif

Il est très compliqué voire impossible d’empêcher la contamination de votre chat par des vers. Toutefois, en respectant un certain nombre de règles, il est possible de fortement limiter le nombre d’infestations.

Tout d’abord, il est conseillé de traiter régulièrement votre chat contre les puces. En effet, ces dernières peuvent peut-être porteuses du ténia et le transmettre à votre animal de compagnie.

Procédez à un nettoyage complet du bac à litière toutes les semaines s’il fait ses besoins en intérieur.

Enfin, il faut mettre en place un programme régulier de vermifugation. Pour cela, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre vétérinaire pour vous faire conseiller le produit le plus adapté en fonction du gabarit et des habitudes de votre chat. Celui-ci est ainsi protégé tout au long de l’année.

La vermifugation

Vous avez besoin de traiter votre chat ? La mise en place d’un traitement curatif contre les vers doit se faire après avoir consulté votre vétérinaire. Lui seul est capable d’effectuer un diagnostic précis et de proposer un traitement curatif adapté au problème.

Les produits vétérinaires anti-vers se déclinent sous forme de comprimés, de pâte ou encore de gouttes. Chacun de ces traitements présente la même efficacité. Toutefois, en fonction de l’acceptation de votre chat, vous devrez privilégier l’une ou l’autre de ces formes.

Les autres actualités Chat

Une question ? On vous rappelle

Ou appelez-nous directement au 02 98 94 87 88.