Actualités Chien

Piquer son chien : quand et pourquoi le faire l’euthanasier ?

29/12/2021
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Faire piquer son chien est une épreuve à laquelle tout propriétaire risque fort d’être confronté un jour. Pourtant, l’euthanasie est souvent le seul moyen d’éviter à votre animal de souffrir en fin de vie. Comment savoir si on doit euthanasier son chien ? En quoi consiste l’euthanasie ?

En quoi consiste l’euthanasie de votre chien ?

L’euthanasie est un acte vétérinaire consistant à administrer en intra-veineuse un ou plusieurs anesthésiques puissants.

Ces produits ont deux fonctions :

  • le confort de l’animal : l’anesthésique injecté plonge le chien dans un coma artificiel. Il n’est pas seulement endormi, il est inconscient. De fait, il ne perçoit plus ce qui l’entoure. il est soulagé et ne ressent plus la douleur ;
  • l’arrêt de la respiration et de la fonction cardiaque : en bloquant les fonctions vitales, le chien s’endort à jamais. Durant cette phase comme dans la précédente, le chien ne ressent aucune douleur.

Cet acte vétérinaire dure tout au plus une dizaine de minutes.

Comment savoir si on doit euthanasier son chien ?

Faire piquer son chien est une décision lourde qu’il faut réfléchir. Dans quelles circonstances l’euthanasie est-elle la seule issue ? Comment savoir si votre chien souffre ?

Votre devis en quelques clics

Animal Assur vous propose des garanties adaptées à votre chien ou votre chat. Maladie, accident et soins sont couverts selon la formule choisie.

Quels sont les signes qu'un chien souffre ?

Un animal de compagnie qui ressent de la douleur l’exprime, soit physiquement, soit en se comportant différemment. Ainsi, cette expression physique peut se faire au travers de :
  • gémissements : votre compagnon à quatre pattes gémit de manière plus ou moins soutenue, et ce, même quand il est seul ;
  • boiteries ;
  • toilettage intensif et léchage répété de la zone ou du membre qui le fait souffrir ;
  • agitation anormale ;
  • halètement plus soutenu qu’à l’accoutumée ;
  • queue basse : un chien qui n’est pas en forme a la queue basse. Cette attitude peut se doubler d’un positionnement de la tête plus bas que d’ordinaire.

Cette douleur influe également sur son comportement :

  • abattement : votre compagnon n’a envie de rien ;
  • fatigue : il se traîne et passe son temps dans son panier. Il n’a pas envie de sortir ;
  • perte d’appétit même quand vous lui proposez des aliments appétents ;
  • refus de boire ;
  • grognements et agressivité : le chien peut également exprimer sa douleur en refusant d’être touché alors qu’il affectionne les caresses. Cette manifestation peut prendre différentes formes, du simple évitement à l’irritabilité en passant par les grognements.

Chaque chien exprime différemment le fait qu’il a mal. Si vous observez un changement notable et qui perdure dans sa façon d’être, consultez un vétérinaire au plus vite.

Quel est le bon moment pour euthanasier son chien ?

L’euthanasie d’un chien est parfois nécessaire pour le bien-être de votre animal de compagnie et lui éviter de souffrir inutilement. Parmi les situations où cela s’impose, on trouve notamment :

  • un âge avancé : en tant que maître, ce que l’on souhaite tous à son chien quand il devient vieux, c’est qu’il parte paisiblement en s’endormant. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Arthrose, parodontite, insuffisance rénale chronique, de nombreux troubles apparaissent avec l’âge. Le chien peut s’en trouver considérablement diminué et souffrir ;
  • un accident : votre animal est victime d’un accident grave ? Il a été percuté par un véhicule ? Même avec la meilleure volonté du monde, il se peut que votre vétérinaire ne puisse pas faire grand chose. Pour éviter que votre animal ne souffre, il peut vous conseiller d’euthanasier votre chien ;
  • la maladie : comme tout organisme vivant, votre compagnon à quatre pattes peut souffrir d’une maladie chronique ou dégénérative. Certaines races ont d’ailleurs des prédispositions. C’est le cas notamment de l’American Staffordshire Terrier qui est connu pour présenter des pathologies cardiaques ou faire de l’ataxie cérébelleuse ;
  • une trop grande agressivité : un chien n’est jamais naturellement agressif. Il peut le devenir s’il est maltraité par exemple. S’il représente un danger pour ses maîtres et les humains en général, une euthanasie peut être recommandée, voire imposée.

Comment prendre la décision d'euthanasier son chien ?

Il est rare que des maîtres attachés à leur animal demandent d’eux-mêmes à faire piquer leur chien. En général, c’est le vétérinaire qui le suggère et explique le pourquoi de cette suggestion.

Cette dernière fait systématiquement suite à un constat de sa part, le fait qu’il ne puisse plus rien pour soulager l’animal. S’il fait cette suggestion, c’est parce que c’est le seul moyen pour que votre compagnon parte sans douleur.

Un vétérinaire peut d’ailleurs refuser une demande d’euthanasie d’un chien si celle-ci lui semble injustifiée.

Est-ce qu'un chien sent qu'il va mourir ?

Est-ce que les chiens savent qu’ils vont mourir ? Selon certains experts en comportement animal, ils ressentent effectivement que leur heure est arrivée. Si vous interrogez les maîtres, ils vous répondront la même chose.

C’est toutefois une question compliquée. Nul ne peut y répondre avec certitude. Mais le plus important n’est pas là. L’essentiel est de profiter de chaque minute avant la séparation pour dire au revoir à son chien.

Faut-il être présent ?

Le fait d’être présent pendant l‘acte vétérinaire dépend de la sensibilité de chacun. Dans tous les cas, c’est un moment très difficile d’un point de vue émotionnel. Il n’est pas nécessaire d’y assister si vous ne vous en sentez pas la force. Le mieux est d’en parler avec votre vétérinaire.

Quel est le prix d’une euthanasie canine ?

Même si c’est délicat de parler argent quand on traite d’un tel sujet, il faut tout de même savoir que le coût est loin d’être négligeable.

Ainsi, en fonction de la taille et du poids, le prix d’une euthanasie de chien oscille entre 40 euros et 120 euros. A cela, il faut ajouter 50 € à 180 € pour la crémation. Vous pouvez également opter pour une mise en terre dans un cimetière animalier si vous en avez un près de chez vous.

Les frais d'euthanasie sont-ils couverts par l'assurance pour chien ?

Animal Assur prend en charge les frais d’euthanasie de votre chien.

Parce que la perte d’un animal est un moment douloureux, les assurances chiens Animal Assur couvre les frais d’euthanasie suite à accident et maladie.

De même, en option, vous pouvez souscrire à la garantie décès chien ou chat. Vous bénéficierez ainsi d’une indemnité  de 300 €, 500 € ou 700 € , si votre animal de compagnie venait à disparaître suite à une maladie ou à un accident. Elle vous permettra de couvir  le remboursement des frais d’inhumation, d’incinération ou bien pour adopter un nouveau chaton ou chiot.

Les autres actualités Chien

Une question ? On vous rappelle

Ou appelez-nous directement au 02 98 94 87 88.